Les Seychelles appelées également les îles Seychelles sont un état et archipel de l’océan Indien. Cette destination touristique est composée de 115 îles parmi lesquelles citons Mahé, La Digue et Praslin. Pour mieux comprendre l’histoire des Seychelles, voici un petit résumé.

Seychelles : l’époque précoloniale

L’avantage avec les Seychelles est qu’elles se situent loin des routes et navigations fréquentées. Ainsi, ces îles ont été épargnées par les premiers marins percés arabes qui ont navigué dans l’océan Indien. Toutefois, les mêmes marins qui naviguaient au golfe persique, dans la mer Rouge et en Afrique du Nord furent les premiers visiteurs des îles Seychelles.

C’est à partir de l’année 1506 que les Seychelles commencent à figurer dans les cartes portugaises sous différents noms. Cette preuve permet d’affirmer qu’il est vraisemblable que les navigateurs portugais ont accosté plusieurs fois à proximité des îles Seychelles et y ont fait escale. Notons que dans les documents datant du XIVe et XVe siècle, on découvre que les Seychelles furent surnommées Zarin.

Domination française des Seychelles

C’est en 1735 que les Français décident de fortifier leur colonie. Après avoir colonisé la Réunion et l’île Maurice, les Français assurent la sécurité de leurs positions en Inde en prenant possession des îles du Nord sur la route des Indes. Il s’agit des actuelles Seychelles. Ainsi, en 1742 la France décide d’envoyer 2 bateaux en reconnaissance aux Seychelles sous la direction du commandant Lazare Picault.

La première colonie fut bâtie en 1770 à Sainte-Anne, une seconde colonie s’établit en 1771 sur Mahé. À part quelques exceptions, les premiers colons n’ont jamais souhaité s’établir durablement aux Seychelles puisqu’ils retournent à l’île Maurice dès que leur contrat se termine.

Seychelles sous domination anglaise

Le roi de France cède officiellement les Seychelles et l’île Maurice aux Britanniques le 30 mai 1814. L’abolition de l’esclavage est le changement majeur apporté par la souveraineté britannique en 1812. Cette abolition est appliquée sur toutes les îles des Seychelles qu’en 1836. Sur les 7500 habitants des Seychelles, on dénombre plus de 6600 esclaves. 4000 sont des Africains, 2231 sont des créoles, 300 des malgaches et 40 des hindous.

Le 12 octobre 1862 est une date tragique dans l’histoire de l’archipel puisqu’un glissement de terrain meurtrier fait une centaine de morts et détruit 30 000 palmiers. Après cette catastrophe naturelle, les Seychelles ont subi la dernière grande vague d’immigration. La marine anglaise parvient à intercepter des esclaves qui recevront un lopin de terre. Notons que les Seychelles ont leur indépendance en 1976.